Annie MARANDIN

Après des études de Lettres modernes à Besançon, Annie Marandin devient documentaliste dans le pays de Montbéliard. En 1998, elle reçoit le Prix Yvan & Claire Goll pour son recueil de poésie C’est étrange comme on meurt, aux éditons de l’Envol. Elle a publié dans diverses revues, L’Ouvrir de l’Association Pli, Verso, Petite, Editions Clapas, Editions Tarabuste... Elle a largement contribué au succès de l’Aire des poètes, manifestation annuelle consacrée à la poésie contemporaine. Elle participe à des récitals de poésie et écrit des contes.